Mélanie Wency

Blog d'auteur


25 Commentaires

Le calme avant la tempête…

credit : Thomas Bresson

credit : Thomas Bresson

Un orage assourdissant s’amusait à éblouir les ténèbres depuis plus d’une heure. Assis sur le rebord de la fenêtre, je me ressourçais en admirant ce fabuleux spectacle de la nature. Je ne ressentais aucune angoisse, bien au contraire : les éclairs véhiculaient des ondes bienfaisantes qui faisaient vibrer mon âme – enfin, ce qu’il en restait…
La douce musique qui déchirait le ciel me rappelait un peu mon chez-moi aux enfers. J’appréciais énormément cette errance sur Terre : je pouvais naviguer jusqu’aux terres australes en toute liberté et vaquer à mes occupations sans compte à rendre.

Le manque de nourriture commençait à se faire sentir, mais je n’avais aucune envie de briser le sentiment de paix qui m’habitait. Le calme avant la tempête… La bête se réveillait doucement, remplissant l’espace vide qui me servait de cœur. Ce soir, c’était Halloween… quoi de mieux pour s’amuser et trouver une innocente victime ? J’aurais tant aimé partager ce moment avec ma plus vieille amie, une amitié qui existait depuis des millénaires.

Un coup de tonnerre ambivalent résonna avec une telle puissance que je sourcillai. Instinctivement, je portai ma main à mon cou, où je portai un médaillon orné d’une obsidienne, mon bien le plus précieux. La foudre s’écrasa plus loin dans la rue. Je poussai un juron… ce n’était pas la foudre, mais un ange qui venait d’atterrir en ville…

***

logo-plumes-asphodèle

Et voilà ma participation aux Plumes D’Asphodèle.

Publicités


Poster un commentaire

Le premier numéro de « J’attends donc je lis »

logo J'attends donc je lis - Pascal Soulet

@Pascal Soulet – Tous droits réservés

Je vous apporte des petites nouvelles de l’association « J’attends donc je lis » (article de présentation de l’association)

Le premier feuillet vient de paraître ! Vous pouvez le découvrir sur Calaméo -> J’attends donc je lis n°1
Je trouve vraiment le format très sympa en tout cas.

Vous pouvez participer à sa diffusion si vous en avez envie ou encore écrire un petit texte pour le prochain numéro.

Je vous souhaite une bonne lecture.


32 Commentaires

Journal d’une Humaine

Terre

Témoignage d’une Humaine de la planète « Terre »

La guerre nous opposant à nos voisins de l’univers vient de prendre fin. Mais pas comme nous l’imaginions… Le bonheur n’est pas au rendez-vous, bien au contraire. La terreur règne dans le regard des gens suite à cette terrible vérité que l’on ose à peine chuchoter.

Nos envahisseurs macrocéphales, des extraterrestres, nous ont vaincus – même les États-Unis, dont la grandeur dans les films est sans faille. Ils doivent festoyer dans leur immense tour astral à l’heure qu’il est, fêtant la découverte de notre Terre que nous avons tant négligée.
Et si celle-ci les avait appelés pour se venger ? Certains disent qu’ils proviennent d’un monde parallèle pour nous protéger du néant. D’autres pensent qu’ils garderont nos meilleurs spécimens et exterminerons les faibles pour s’approprier notre planète sans partage.

J’ignore le sort qu’ils nous réservent, mais j’ai déjà l’impression d’être un animal en cage. Et il m’est impensable de jouer la nymphe pour survivre ! Je préfère choisir une issue plus tragique que de me soumettre à cela.

Je vais rejoindre la mer, où le ciel arbore encore sa magnifique couleur bleue et où les cultures sont toujours généreuses. Dans ses lieux où des individus ont préservé les terres en vivant en autarcie, à l’envers de notre temps, refusant toute avancée technologique… J’emporterais en souvenir une petite mappemonde que m’avaient offerte mes parents à mon dixième anniversaire. Sans t’oublier, mon cher ami, toi, qui deviendra peut-être le souvenir de notre civilisation passée…

  Extrait du journal de Lily Pluriel, le 31 août 2054

***

logo-plumes-asphodèle

Ma participation aux Plumes D’Asphodèle.


36 Commentaires

Oh ! Un iceberg !

The Cat Loves Ice Water 2

Oh !  Un iceberg !

Je flotte dans des flots improbables. Le dernier verre était de trop et la bouteille d’eau de vie de myrte m’échappe des mains. Tel un bateau en perdition, je dérive entre deux continents mais j’espère sincèrement débarquer dans la chambre avant de perdre le cap. D’un pas malhabile, je déambule dans un sillage trouble, combattant le vent qui s’engouffre dans une fichue faille de la muraille. J’ai le sentiment que l’amiral en chef, dont la génétique douteuse me fait penser à un morse au réveil, va encore me botter les fesses. Mais il faut qu’il comprenne : tout ça, c’est la faute de ce maudit iceberg !!

***

logo-plumes-asphodèle

Ma participation aux Plumes D’Asphodèle.


34 Commentaires

Mystérieux rituel

@stockvault

@stockvault – 2happy

La petite chambre baignait dans un silence oppressant. Deux jeunes garçons étaient assis à même le sol, cachés dans une cabane improvisée de couvertures, un livre ésotérique ouvert entre eux. D’un regard, où brillait la faible lueur d’une lanterne qui luisait, ils scellèrent un pacte secret. Le premier déposa un œuf au centre du cercle, le second une gomme. Ils croquèrent ensuite dans un dessert divin puis offrirent les restes pour le rituel. Ce soir, ils étaient résolus : ils allaient faire de la magie ! Sans une once de langueur, ils joignirent leurs mains, se concentrèrent et récitèrent la formule inscrite en lettres manuscrites dans le livre ancien. Ils ne relâchèrent pas, sentant l’énergie se bousculer au plus profond d’eux. Un bruit sourd résonna, comme une vitre qui explose en mille morceaux, rompant le lien.

Un terrifiant hibou hulula dans la brume, pétrifiant d’effroi les garçonnets qui refermèrent le livre avant de s’enfuir dans les escaliers rejoindre leurs parents…

***

logo-plumes-asphodèle

Et voilà ma participation aux Plumes D’Asphodèle.


21 Commentaires

Départ imminent !

@Patrick Ng - flickr.com

@Patrick Ng – flickr.com

Départ imminent… ou pas !

Une euphorie impétueuse l’emporte, balayant l’immortel sentiment de solitude qui l’habite depuis des mois. Si elle le pouvait, elle verserait une petite larme, qu’elle estomperait à l’aide d’un petit mouchoir blanc. La liesse des enfants retentit dans toute la maison tel un chant qui évoque clairement le départ imminent pour un nouveau voyage. La destination lui est inconnue, comme toujours. Le trajet lui sera interminable, surtout entassée avec ses congénères.

D’un coup, le petit monde s’agite autour d’elle. La cadence a été inversée et les voilà en retard ! Ils doivent se dépêcher s’ils ne veulent pas rater l’avion. Elle attend toujours patiemment le moment où on la gavera jusqu’à la rupture de ses verrous. Mais le désarroi s’empare d’elle lorsque la porte d’entrée s’ouvre sur un horizon d’un rouge incandescent. Et se referme…

Elle espère le retour de la famille. Ils n’ont pas pu l’oublier ! Non… c’était impossible… Après tant d’années de services… Elle n’avait pas encore l’âge de la retraite !

Mais après plus d’une heure passée, la petite valise s’est faite une raison… Elle resterait enfermée à la maison sans personne avec qui partager sa solitude…

***

logo-plumes-asphodèle

Et voilà ma première participation aux Plumes D’Asphodèle.
Pas de fantastique, juste un petit texte que m’a inspiré les mots…