Mélanie Wency

Blog d'auteur


2 Commentaires

J’ai trouvé les clefs d’un ange…

Ceux qui ont déjà découvert L’envers du Paradis savent de quoi il s’agit… J’ai réalisé cette petite clé (de presque 10 cm tout de même) hier soir, après la réception de ma dernière commande permettant de la monter. La photo n’est pas de très bonne qualité, désolée, mais je voulais la partager avec vous malgré tout.

Je peux vous dire que la colle super glue est redoutable pour les doigts en tout cas ! Je vais devoir la consolider avec une soudure, juste au cas où… Je pense repasser une commande de clefs et en créer plusieurs, je trouve ce passe-temps très sympathique.

Bon, j’ai  bien tenté d’ouvrir les portes du paradis, mais sans succès…

clef-l'envers du paradis

 

 


5 Commentaires

En manque d’inspiration ?

Si c’est votre cas, ne vous en faites pas, j’ai LA solution : Et l’histoire fut
Il s’agit d’un petit générateur qui permet de vous donner une base pour écrire. Enfin… si vous l’osez…
Vous pouvez aussi l’alimenter avec vos propres idées et ainsi augmenter la base de données générant les histoires.

Et histoire fut

Je vous avoue avoir passer un peu de temps à me bidonner hier en générant des histoires plus loufoques les unes que les autres ! Je vous mets au défi d’écrire une histoire à partir du texte donné. Il y a de quoi faire un bon atelier d’écriture ensemble et de se défouler un peu, non ? A méditer !

J’en profite aussi pour vous encourager à découvrir le site de l’auteur de ce générateur qui écrit aussi des webromans : champidents


25 Commentaires

Le calme avant la tempête…

credit : Thomas Bresson

credit : Thomas Bresson

Un orage assourdissant s’amusait à éblouir les ténèbres depuis plus d’une heure. Assis sur le rebord de la fenêtre, je me ressourçais en admirant ce fabuleux spectacle de la nature. Je ne ressentais aucune angoisse, bien au contraire : les éclairs véhiculaient des ondes bienfaisantes qui faisaient vibrer mon âme – enfin, ce qu’il en restait…
La douce musique qui déchirait le ciel me rappelait un peu mon chez-moi aux enfers. J’appréciais énormément cette errance sur Terre : je pouvais naviguer jusqu’aux terres australes en toute liberté et vaquer à mes occupations sans compte à rendre.

Le manque de nourriture commençait à se faire sentir, mais je n’avais aucune envie de briser le sentiment de paix qui m’habitait. Le calme avant la tempête… La bête se réveillait doucement, remplissant l’espace vide qui me servait de cœur. Ce soir, c’était Halloween… quoi de mieux pour s’amuser et trouver une innocente victime ? J’aurais tant aimé partager ce moment avec ma plus vieille amie, une amitié qui existait depuis des millénaires.

Un coup de tonnerre ambivalent résonna avec une telle puissance que je sourcillai. Instinctivement, je portai ma main à mon cou, où je portai un médaillon orné d’une obsidienne, mon bien le plus précieux. La foudre s’écrasa plus loin dans la rue. Je poussai un juron… ce n’était pas la foudre, mais un ange qui venait d’atterrir en ville…

***

logo-plumes-asphodèle

Et voilà ma participation aux Plumes D’Asphodèle.


20 Commentaires

Le NaNoWriMo, ça commence… maintenant !

NaNoWriMo

L’heure du NaNoWriMo est arrivée…

Et c’est parti pour 1 mois d’écriture intense. L’objectif visé est 50 000 mots, soit plus de 1500 mots par jour. Mon petit calendrier est imprimé et restera à mes côtés tout au long de ce mois.

Le NaNo en tant que rebelle !

J’ai décidé de faire le NaNo en mode rebelle. Je m’étais tout d’abord inscrite sur le site officiel pour commencer un nouveau projet mais cette idée m’est passée. En réalité, je prends le Nano pour un défi personnel avec pour objectif d’avancer mon tome 2. Je compte l’avancer à mon rythme, même si je ne parviens pas aux 50 000 mots. Et puis… cela me permettra de passer du bon temps avec les copines et copinautes qui s’y mettent aussi ! (Voilà ma plus grande motivation dans ce projet).

Et donc… le projet ?

Pour ce Nano, je vais donc poursuivre l’écriture du tome 2 de L’envers du Paradis. Ce manuscrit est commencé depuis quelques temps et plusieurs chapitres ont déjà pris forme !

Pour finir, un peu de fun pour se motiver !

Je vous propose un éditeur de texte très simpliste mais qui a la petite particularité de vous proposer des photos de chats adorables lorsque vous dépasser 100/200/500 mots écrits !  -> WrittenKitten

Et un peu de musique aussi, parce qu’il n’y a rien de meilleur qu’écrire en musique !


30 Commentaires

NaNoWriMo 2013

Cette année, j’ai décidé de participer au NaNoWriMo.

Qu’est-ce que le NaNoWriMo ? (selon Wikipédia)

NaNoWriMo, ou mois national d’écriture de roman (National Novel Writing Month), est un projet d’écriture créative dans lequel chaque participant tente d’écrire un roman de 50 000 mots – soit environ 175 pages – en un seul mois. Le projet a débuté aux États-Unis en juillet 1999 avec 21 participants, et a été tenu annuellement en novembre depuis 2000. En dépit de son nom, le projet est maintenant de portée internationale. En 2005, 59 000 personnes se sont inscrites, dont 10 000 ont atteint le but fixé. Cette marque a établi le nouveau record de succès de NaNoWriMo.

Règlement

Le roman peut porter sur n’importe quel sujet, dans n’importe quel genre et dans n’importe quelle langue. L’utilisateur doit s’inscrire sur le site officiel de Nanowrimo. Le roman doit être débuté au plus tôt minuit, le 1er novembre, et être terminé avant minuit, le 30 novembre, temps local. La planification et les notes anticipées sont permises, mais aucun matériel écrit plus tôt ne peut entrer dans le corps du roman. Il y a débat quant à savoir si l’idéal est d’écrire un roman complet de cinquante mille mots, ou plus simplement d’écrire les cinquante mille premiers mots d’un roman, pas nécessairement complet, la dernière façon de voir étant peut-être plus satisfaisante.

La culture du NaNoWriMo

Pour réussir, un auteur doitcrire en moyenne 1666 et 2/3 mots par jour, qui représente environ quatre pages à interligne simple. À ce rythme, la plupart des participants trouvent peu de temps pour la révision, l’édition, ou même pour produire leur meilleur travail. Les organisateurs de l’événement disent que l’idée même est de s’asseoir simplement et d’écrire, indépendamment de la qualité, en utilisant la date limite comme incitation pour démarrer et mettre ses mots sur papier, quels qu’ils soient.

Le livre No Plot? No Problem!, de Chris Baty, le fondateur de NaNoWriMo, résume bien la philosophie du projet: « la quantité, pas la qualité ».

Pour plus d’infos, vous pouvez vous rendre sur le blog français : http://wrimos.fr/

***

Pour cette édition, je vais jouer ma Rebelle puisque j’ai décidé de poursuivre l’écriture de mon tome 2 ou Au travers des regards que j’ai commencé à écrire lors des ateliers d’écriture d’Olivia. J’espère parvenir aux 50 000 mots. C’est tout de même un sacré rythme à suivre chaque jour ! Mais, je pense que cela peut être une belle aventure, surtout si celle-ci est faite à plusieurs afin de se soutenir.

Et vous ? Pensez-vous participer à cette édition 2013 ? Si oui, n’hésitez pas à vous faire connaître dans les commentaires !


19 Commentaires

Derniers instants au Paradis

Nuage

Mon regard se perdit dans l’aube naissante qui annonçait le début d’une nouvelle mission. Elle allait bientôt s’éveiller de ce sommeil qui perdurait depuis sa naissance, ce n’était plus qu’une question de temps avant que son âme s’active… Je serais présent dans cette épreuve pour la protéger et la guider vers le Paradis, où était sa place. La réussite de cette mission était capitale, j’en avais conscience et je n’échouerais en aucun cas. Il m’était impensable qu’elle tombe entre leurs mains et mon supérieur avait été très clair sur ce point.

Je fus tiré de mes réflexions par l’étreinte d’une Ange dont la peau tiède diffusa la chaleur dont j’avais tant besoin. Je ne manquais en rien de courage, mais quitter le sentiment de volupté dont baignait le Paradis ne m’était jamais agréable. Je mourrais déjà d’envie de remonter et de lui faire découvrir l’éternel magnificence de ces lieux.

— Quand pars-tu ?

Je lui adressai mon plus beau sourire avant de déposer un baiser sur son front. Pour toute réponse, je dépliai mes ailes et plongeai En-Bas.

***

Des mots une histoire


19 Commentaires

Kraft-moi

Angel Awareness DayLa perfection divine avait touché l’homme qui me regardait de ses yeux azurs dans lesquels je me noyais. Allongée sur le sable chaud d’une île paradisiaque, je souriais bêtement en caressant du bout des doigts les plumes immaculées qui composaient ses immenses ailes. Un ange se penchait au-dessus de moi…

Jusqu’à ce qu’un changement radical, sans une once de logique, sonne la fin de ce moment de bonheur. L’ange se redressa et son visage ce fit dur :

— Tu dois te rendre au supermarché Casino afin d’acheter un paquet que tu emballeras dans du papier kraft. Si tu remplis cette mission, je resterais éternellement à tes côtés. Qu’en dis-tu ?

Hébétée, j’acquiesçai de la tête face à cette conception étrange du couple, de l’amour, où je ne sais quoi. Puis, une chose improbable se passa ensuite. L’être de lumière reprit sa place au-dessus de moi pour… me souffler dans les cheveux !

Je grognai suite à cette agression et commençai à me débattre. J’entendis alors un bruit sourd ainsi qu’une plainte. J’ouvris les yeux. Je me trouvais dans la chambre conjugale, mon prince-pas-charmant se tenant le nez. Un éclair de lucidité me traversa l’esprit, je venais de comprendre son petit manège : ce dernier voulait m’arnaquer sans scrupule… aucun !

— Foutaise ! dis-je en réponse à l’ange, sous les yeux stupéfaits de mon homme.

***

Des mots une histoire

Des mots, une histoire


32 Commentaires

Journal d’une Humaine

Terre

Témoignage d’une Humaine de la planète « Terre »

La guerre nous opposant à nos voisins de l’univers vient de prendre fin. Mais pas comme nous l’imaginions… Le bonheur n’est pas au rendez-vous, bien au contraire. La terreur règne dans le regard des gens suite à cette terrible vérité que l’on ose à peine chuchoter.

Nos envahisseurs macrocéphales, des extraterrestres, nous ont vaincus – même les États-Unis, dont la grandeur dans les films est sans faille. Ils doivent festoyer dans leur immense tour astral à l’heure qu’il est, fêtant la découverte de notre Terre que nous avons tant négligée.
Et si celle-ci les avait appelés pour se venger ? Certains disent qu’ils proviennent d’un monde parallèle pour nous protéger du néant. D’autres pensent qu’ils garderont nos meilleurs spécimens et exterminerons les faibles pour s’approprier notre planète sans partage.

J’ignore le sort qu’ils nous réservent, mais j’ai déjà l’impression d’être un animal en cage. Et il m’est impensable de jouer la nymphe pour survivre ! Je préfère choisir une issue plus tragique que de me soumettre à cela.

Je vais rejoindre la mer, où le ciel arbore encore sa magnifique couleur bleue et où les cultures sont toujours généreuses. Dans ses lieux où des individus ont préservé les terres en vivant en autarcie, à l’envers de notre temps, refusant toute avancée technologique… J’emporterais en souvenir une petite mappemonde que m’avaient offerte mes parents à mon dixième anniversaire. Sans t’oublier, mon cher ami, toi, qui deviendra peut-être le souvenir de notre civilisation passée…

  Extrait du journal de Lily Pluriel, le 31 août 2054

***

logo-plumes-asphodèle

Ma participation aux Plumes D’Asphodèle.