Mélanie Wency

Blog d'auteur


25 Commentaires

Le calme avant la tempête…

credit : Thomas Bresson

credit : Thomas Bresson

Un orage assourdissant s’amusait à éblouir les ténèbres depuis plus d’une heure. Assis sur le rebord de la fenêtre, je me ressourçais en admirant ce fabuleux spectacle de la nature. Je ne ressentais aucune angoisse, bien au contraire : les éclairs véhiculaient des ondes bienfaisantes qui faisaient vibrer mon âme – enfin, ce qu’il en restait…
La douce musique qui déchirait le ciel me rappelait un peu mon chez-moi aux enfers. J’appréciais énormément cette errance sur Terre : je pouvais naviguer jusqu’aux terres australes en toute liberté et vaquer à mes occupations sans compte à rendre.

Le manque de nourriture commençait à se faire sentir, mais je n’avais aucune envie de briser le sentiment de paix qui m’habitait. Le calme avant la tempête… La bête se réveillait doucement, remplissant l’espace vide qui me servait de cœur. Ce soir, c’était Halloween… quoi de mieux pour s’amuser et trouver une innocente victime ? J’aurais tant aimé partager ce moment avec ma plus vieille amie, une amitié qui existait depuis des millénaires.

Un coup de tonnerre ambivalent résonna avec une telle puissance que je sourcillai. Instinctivement, je portai ma main à mon cou, où je portai un médaillon orné d’une obsidienne, mon bien le plus précieux. La foudre s’écrasa plus loin dans la rue. Je poussai un juron… ce n’était pas la foudre, mais un ange qui venait d’atterrir en ville…

***

logo-plumes-asphodèle

Et voilà ma participation aux Plumes D’Asphodèle.


19 Commentaires

Derniers instants au Paradis

Nuage

Mon regard se perdit dans l’aube naissante qui annonçait le début d’une nouvelle mission. Elle allait bientôt s’éveiller de ce sommeil qui perdurait depuis sa naissance, ce n’était plus qu’une question de temps avant que son âme s’active… Je serais présent dans cette épreuve pour la protéger et la guider vers le Paradis, où était sa place. La réussite de cette mission était capitale, j’en avais conscience et je n’échouerais en aucun cas. Il m’était impensable qu’elle tombe entre leurs mains et mon supérieur avait été très clair sur ce point.

Je fus tiré de mes réflexions par l’étreinte d’une Ange dont la peau tiède diffusa la chaleur dont j’avais tant besoin. Je ne manquais en rien de courage, mais quitter le sentiment de volupté dont baignait le Paradis ne m’était jamais agréable. Je mourrais déjà d’envie de remonter et de lui faire découvrir l’éternel magnificence de ces lieux.

— Quand pars-tu ?

Je lui adressai mon plus beau sourire avant de déposer un baiser sur son front. Pour toute réponse, je dépliai mes ailes et plongeai En-Bas.

***

Des mots une histoire


19 Commentaires

Kraft-moi

Angel Awareness DayLa perfection divine avait touché l’homme qui me regardait de ses yeux azurs dans lesquels je me noyais. Allongée sur le sable chaud d’une île paradisiaque, je souriais bêtement en caressant du bout des doigts les plumes immaculées qui composaient ses immenses ailes. Un ange se penchait au-dessus de moi…

Jusqu’à ce qu’un changement radical, sans une once de logique, sonne la fin de ce moment de bonheur. L’ange se redressa et son visage ce fit dur :

— Tu dois te rendre au supermarché Casino afin d’acheter un paquet que tu emballeras dans du papier kraft. Si tu remplis cette mission, je resterais éternellement à tes côtés. Qu’en dis-tu ?

Hébétée, j’acquiesçai de la tête face à cette conception étrange du couple, de l’amour, où je ne sais quoi. Puis, une chose improbable se passa ensuite. L’être de lumière reprit sa place au-dessus de moi pour… me souffler dans les cheveux !

Je grognai suite à cette agression et commençai à me débattre. J’entendis alors un bruit sourd ainsi qu’une plainte. J’ouvris les yeux. Je me trouvais dans la chambre conjugale, mon prince-pas-charmant se tenant le nez. Un éclair de lucidité me traversa l’esprit, je venais de comprendre son petit manège : ce dernier voulait m’arnaquer sans scrupule… aucun !

— Foutaise ! dis-je en réponse à l’ange, sous les yeux stupéfaits de mon homme.

***

Des mots une histoire

Des mots, une histoire


32 Commentaires

Journal d’une Humaine

Terre

Témoignage d’une Humaine de la planète « Terre »

La guerre nous opposant à nos voisins de l’univers vient de prendre fin. Mais pas comme nous l’imaginions… Le bonheur n’est pas au rendez-vous, bien au contraire. La terreur règne dans le regard des gens suite à cette terrible vérité que l’on ose à peine chuchoter.

Nos envahisseurs macrocéphales, des extraterrestres, nous ont vaincus – même les États-Unis, dont la grandeur dans les films est sans faille. Ils doivent festoyer dans leur immense tour astral à l’heure qu’il est, fêtant la découverte de notre Terre que nous avons tant négligée.
Et si celle-ci les avait appelés pour se venger ? Certains disent qu’ils proviennent d’un monde parallèle pour nous protéger du néant. D’autres pensent qu’ils garderont nos meilleurs spécimens et exterminerons les faibles pour s’approprier notre planète sans partage.

J’ignore le sort qu’ils nous réservent, mais j’ai déjà l’impression d’être un animal en cage. Et il m’est impensable de jouer la nymphe pour survivre ! Je préfère choisir une issue plus tragique que de me soumettre à cela.

Je vais rejoindre la mer, où le ciel arbore encore sa magnifique couleur bleue et où les cultures sont toujours généreuses. Dans ses lieux où des individus ont préservé les terres en vivant en autarcie, à l’envers de notre temps, refusant toute avancée technologique… J’emporterais en souvenir une petite mappemonde que m’avaient offerte mes parents à mon dixième anniversaire. Sans t’oublier, mon cher ami, toi, qui deviendra peut-être le souvenir de notre civilisation passée…

  Extrait du journal de Lily Pluriel, le 31 août 2054

***

logo-plumes-asphodèle

Ma participation aux Plumes D’Asphodèle.


36 Commentaires

Oh ! Un iceberg !

The Cat Loves Ice Water 2

Oh !  Un iceberg !

Je flotte dans des flots improbables. Le dernier verre était de trop et la bouteille d’eau de vie de myrte m’échappe des mains. Tel un bateau en perdition, je dérive entre deux continents mais j’espère sincèrement débarquer dans la chambre avant de perdre le cap. D’un pas malhabile, je déambule dans un sillage trouble, combattant le vent qui s’engouffre dans une fichue faille de la muraille. J’ai le sentiment que l’amiral en chef, dont la génétique douteuse me fait penser à un morse au réveil, va encore me botter les fesses. Mais il faut qu’il comprenne : tout ça, c’est la faute de ce maudit iceberg !!

***

logo-plumes-asphodèle

Ma participation aux Plumes D’Asphodèle.


34 Commentaires

Mystérieux rituel

@stockvault

@stockvault – 2happy

La petite chambre baignait dans un silence oppressant. Deux jeunes garçons étaient assis à même le sol, cachés dans une cabane improvisée de couvertures, un livre ésotérique ouvert entre eux. D’un regard, où brillait la faible lueur d’une lanterne qui luisait, ils scellèrent un pacte secret. Le premier déposa un œuf au centre du cercle, le second une gomme. Ils croquèrent ensuite dans un dessert divin puis offrirent les restes pour le rituel. Ce soir, ils étaient résolus : ils allaient faire de la magie ! Sans une once de langueur, ils joignirent leurs mains, se concentrèrent et récitèrent la formule inscrite en lettres manuscrites dans le livre ancien. Ils ne relâchèrent pas, sentant l’énergie se bousculer au plus profond d’eux. Un bruit sourd résonna, comme une vitre qui explose en mille morceaux, rompant le lien.

Un terrifiant hibou hulula dans la brume, pétrifiant d’effroi les garçonnets qui refermèrent le livre avant de s’enfuir dans les escaliers rejoindre leurs parents…

***

logo-plumes-asphodèle

Et voilà ma participation aux Plumes D’Asphodèle.


2 Commentaires

Rouge passion

Sans crier gare, elle m’est apparue, comme une évidence. Depuis, je ne peux plus défaire mon regard d’elle…

Elle porte sa plus belle parure, d’un rouge passion sans compromis. Ses courbes généreuses promettent l’exaucement des désirs les plus inavouables. Indomptable, son tempérament fougueux sait comment vous pousser au-delà de vos limites, à en frôler la déraison. Rien n’est suffisant pour assouvir ses ardeurs qui se diffusent allègrement dans vos propres veines.

Si vous succombez, l’obsession qu’elle suscite s’immiscera jusque dans vos rêves. Elle vous emportera dans cette folie dont elle seule possède le secret. Puis elle terminera par marquer votre âme au fer rouge, rappelant sans cesse la douleur qui vous ronge lorsque vous osez vous détourner d’elle.

Que celui qui parvient à lui résister me préserve de cette démence dont elle m’enivre. Et qu’il délivre mon corps du sort qu’elle m’a jeté sans pour autant reprendre cette délicieuse ferveur. Pour que, malgré tout, ces initiales restent à jamais tatouées…

MPS

Petite devinette : d’après-vous, de quoi parle ce petit texte exactement ?


21 Commentaires

Départ imminent !

@Patrick Ng - flickr.com

@Patrick Ng – flickr.com

Départ imminent… ou pas !

Une euphorie impétueuse l’emporte, balayant l’immortel sentiment de solitude qui l’habite depuis des mois. Si elle le pouvait, elle verserait une petite larme, qu’elle estomperait à l’aide d’un petit mouchoir blanc. La liesse des enfants retentit dans toute la maison tel un chant qui évoque clairement le départ imminent pour un nouveau voyage. La destination lui est inconnue, comme toujours. Le trajet lui sera interminable, surtout entassée avec ses congénères.

D’un coup, le petit monde s’agite autour d’elle. La cadence a été inversée et les voilà en retard ! Ils doivent se dépêcher s’ils ne veulent pas rater l’avion. Elle attend toujours patiemment le moment où on la gavera jusqu’à la rupture de ses verrous. Mais le désarroi s’empare d’elle lorsque la porte d’entrée s’ouvre sur un horizon d’un rouge incandescent. Et se referme…

Elle espère le retour de la famille. Ils n’ont pas pu l’oublier ! Non… c’était impossible… Après tant d’années de services… Elle n’avait pas encore l’âge de la retraite !

Mais après plus d’une heure passée, la petite valise s’est faite une raison… Elle resterait enfermée à la maison sans personne avec qui partager sa solitude…

***

logo-plumes-asphodèle

Et voilà ma première participation aux Plumes D’Asphodèle.
Pas de fantastique, juste un petit texte que m’a inspiré les mots…